Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Bonjours à toutes et tous,

 

Certains d'entre vous me connaissent, et je suis souvent dans le doute même s'il m'importe, du comment, insolent public, je voulais vous inviter à partager quelques réflexions et tenter de les partager avec le plus grand nombres de citoyens qui vont avoir à se déterminer quand le choix est possible. Dans certains lieux, il n'y aura pas de choix. La démocratie ne s'use que si l'on ne s'en sert pas et je regrette que trop souvent celle-ci soit brandie alors que nous sommes plutôt souvent dans le piètre exercice de celle-ci.

 

Une nouvelle de la semaine passé me conférait l'idée d'en faire une fierté personnelle, et loin de moi d'en faire une honte collective, mais constater aujourd'hui qu'il y a deux fois plus de logements libres que de SDF en Europe appelle la question de savoir à quoi servent donc toutes ces construction neuves.

 

Dans le « à quoi servent ? Il y a aussi à qui elles profitent ?

 

Ma fierté résidait dans le fait que j'avais publié dans « la Raison des Cloches ou l'Arborescence d'une Conscience », que « j'étais de ces écologistes qui pensaient qu'il y avait urgence à ne pas construire... » Et je reste reste heureux, même si un peu frustré de n'en avoir fait la démonstration, qu'il est urgent de faire autrement. Il y a bien des manières de démontrer certaines choses.

 

On ne peut pas et plus se permettre de dire « on va moins polluer », il ne faut plus polluer. Encore une fois. Point.

 

« Nous travaillons actuellement pour l'Europe, voire pour le Monde... » (N.D.)

 

La première considération humaniste qui devrait conduire à l'action publique se résume en ces quelques mots :

 

« Habitat sain et économe pour tous »

 

Habitat :il est inutile de rappeler l'importance d'avoir un toit, un chez soi. Il est important que celui-ci prenne en compte divers paramètres sociaux comme le handicap, les revenus, la taille de la famille en tentant d'apporter un minimum « syndical ». Pour que celui-ci soit un compromis entre les envies, les besoins et les moyens.

 

Habitat sain : Il va de soi que mettre des gens dans une boite sous entend que celle ci soit de bonne qualité. En cela sur la notion d'habitat sain, j'y mets les notions de la qualité des matériaux, les COV, les CEM, la température, l'hygrométrie, l'eau, les nuisances sonores, les volumes, l'éclairage naturel et artificiel... Viennent conjointement les considérations d'alimentation...

 

Économe :sous le terme économe je mets tout ce qui a attrait à la facture, l'énergie, le loyer, l'eau, tout ce qui peut être économisé en énergie grise en usant de matériaux biossourcés, l'impact environnemental. Je mets aussi dans cette notion l'idée de cueillir (à l'instar d'une construction dite de cueillette) la main d'oeuvre au plus proche des chantiers en formant les citoyens à l'écorénovation locale, minimisant ainsi le temps passé sur les routes et son impact. Nous avons compétences et les compétences humaines pour proposer sur site des formations pratiques

 

Pour tous : Je pense que nous devons pas réserver le sain et économe aux catégories « riches » mais le rendre accessible à tous. Pour cela, notre travail consisterait aussi à la recherche de solutions pour mutualiser des foyers et proposer des habitats groupés. Et nous devons faire aussi comprendre aux « riches » que payer beaucoup d'énergie juste parce qu'on en a les moyens n'est pas judicieux non plus !

 

Seule l'approche écologique de la société et de la construction comme élément de celle-ci peut absorber autant de difficultés rencontrées, et ce n'est pas un « pari » impossible, ni même très couteux (aujourd'hui, demain ce sera autre chose). « On » ne pourra pas faire non plus dans l'écologie si nous ne changeons de matrices, de logiciels, c'est une refonte globale de notre vivre ensemble. L'essentiel, ce n'est pas nous, c'est nous dans notre environnement, acteurs et vecteurs de malfaçons qui portent préjudice à notre habitat premier la Planète. Nous n'en n'avons pas de substitution. Et donc qu'il est urgent de ne pas continuer non plus sur ces chemins.

 

C'est pourquoi nous vous proposerons une journée de formations sur l'approche écologique sociale et solidaire de la construction, en vous présentant, les intérêts, les enjeux, les outils, les forces vives, les besoins, les acquis, les perspectives, les emplois, les débouchés... Le 7 avril 2014 à Siouville-Hague.

 

Enfin et pour ce qui serait des autres considérations humanistes, ne doutez pas qu'elles feront l'objet d'autres prises de positions.

 

Salut cordial et citoyen.

 

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog