Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

J'en reviens, mais n'en reviens pas. Je ne sais où l'idée du remembrement prend cœur dans les logiques locales, mais j'imagine qu'elles ne doivent pas être loin de l'agriculture intensive et productiviste. Sinon quel autre rouleau compresseur pourrait faire en sorte que des kilomètres de haies, d'arbres, de faunes, de flores soient rasées du paysages comme ça. C'est l'image choc de mon passage dans le Cotentin à la saison où es cloches voyagent. J'ai honte. Notre département qui est un des moins boisé de France participe à la destruction d'arbre à grande échelle. Les mêmes qui sûrement ne veulent pas d'éoliennes sont prêt au massacre de cette forme de vie. Si le sens de la politique locale est réduite à cela, je pense qu'il faut faire autre chose... Que faire direz vous ? Participer aux enquêtes publiques, faire des remarques qui lorque que vous n'êtes ni propriétaire, ni bien vu ne seront jamais entendues ? Je ne sais pas mais que je haïs cette forme de politique. Vous allez me dire on replante, certes oui, mais à quoi bon détruire autant de vie, et les chasseurs ces grands défenseurs de la nature où sont ils ? Je ne comprends pas, ou bien si je devais me reférer à ce que je peux connaître par exemple du chauffage au bois; j'en connais qui pensent être écolo et pronucléaire mais qui ont besoin de six cordes de bois par an pour se chauffer alors qu'un bâtiment bien conçu en paille ne demande qu'un stère. Ça fait aussi réfléchir... Mais que j'ai honte de voir ça, et pour ce que j'en sais ce n'est pas fini. Triste morale de nos campagnes qui participent plsu activement à la desctruction de la nature que les villes elles même. Triste sort...

Commenter cet article

franck 15/04/2012 16:13

un sociologue américain critique de l'urbanisation avait dit " on donne le nom de tout ce qu'on fait disparaître" effectivement, rue des platanes, cité de noisetiers, rue de bouviers... une autre
forme de barbarie en somme, ou la nature ne sera plus qu'une mémoire... triste sort...

bamboul 35 15/04/2012 16:08

remembrement dans 1 si beau bocage ou l aubepine resiste si bien au vent du large.quelle est belle l aubepine en fleurs.en ille et vilaine les haies ne sont plus qu un lointain souvenir...dans d
autres departements on replante les haies;on est paye pour arracher les vignes ou les arbres fruitiers devenus trop nombreux et non rentables.l heritage des pesticides demeure bien la.areva et edf
sur des projets eoliens c est un peu comme si matr armement vendait des gilets pare balles.mort aux cons

Articles récents

Hébergé par Overblog