Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #municipales2014

Ils sont nombreux à m'avoir dit tu que étais passé sur France Bleu Cotentin ce vendredi 13. Mon intime réaction fut à chaque fois de me dire, bon ben ok, lui il passe sur France Bleu, moi, radio flam ne veut pas de moi mais France Inter m'accueille.

J'ai donc tendu l'oreille pour écouter ta grande et sempiternelle complainte. C'est marrant mais quand je t'entends parler et expliquer les choses, je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression d'avoir à faire à un mauvais comédien des surfaces de réparations qui tombe sur chaque taupinière en criant au loup.

Eh non, Bruno, le monde n'est pas partagé entre le bien et le mal, et sous couvert de légitimité des urnes, vous n'êtes pas seuls fondés à penser faire agir et dire pour l'intérêt général. L'intérêt général est une chose, encore faut-il qu'il soit généralisable, et je ne suis pas sûr que ce que l'on appelle ici projets structurants, ne puisse être renouveler dans les mêmes conditions ailleurs.

Nous surfons tous sur les vagues du chantier EPR, au passage Bruno, tu n'as pas dit le mot nucléaire, comme un tabou qui se respecte. D'une certaine manière, je pense effectivement que c'est une belle aventure de dépenser 30 millions d'euros sur sa propre et unique vision de l'intérêt général. Chapeau. Je comprends que tu ais besoin de repos, dépenser tout cet argent et se faire critiquer par de vilains petits méchants, c'est pas fair play. Pénalti !

Je me souviens encore de cet été 2001 où fraichement élu Maire tu offrais un apéro au Horlas pour célébré le Pavillon Bleu premier du nom à Sciotot. J'ai encore avec moi le livre d'or dans lequel tu avais écrit un truc du genre "... que le Horlas prendra sa place dans le développement de sciotot...". Tu ne t'en étais peut-être pas rendu compte mais la note n'a jamais été payée.

Si le Horlas ne s'est pas frayé un chemin dans le développement local, les graines semées auparavant ont bien germé sur ce bout de côte et d'une certaine manière je m'en réjouis. Il faut croire qu'il faut avoir la frite ici pour aller au bout de ses projets.

Je ne sais pas aujourd'hui si je dois être en colère contre toi en regard de ta chronique indifférence à mon égard. Je ne sais pas qui a commencé dans cette histoire, et toi ? Tu saurais dire ? Moi peut-être, mais en tout cas je suis prêt à avoir cette discussion pour comprendre le fond s'il y en a un de ton hautaine indifférence. 

Il me serait facile de dresser un bilan à charge, mais à quoi bon ? De toute manière "on" n'a jamais entendu un élu dire qu'il avait un mauvais bilan à la fin d'un mandat ou au moment de le renouveler, tu as raison de t'en réjouir, sinon qui le fera ? Ceux qui vont porter ta succession, ton prolongement ? Permets moi de douter.

Ton mépris à mon égard m'a poussé dans des retranchements, dans des ailleurs tentant en vain de te parler, d'échanger, de proposer, de te convaincre... À cela depuis plus de deux ans, rien. Je ne sais pas si je le regrette. Je pense que ça me rends plus fort pour exposer et expliquer mes projets, sur lesquels tu aurais pu aussi trouver un peu de cirage pour briller. Je suis partageur tu sais. Tu es resté sourd, aveugle, muet, insensible, tuant en moi le goût de t'exprimer toute forme de sympathie.

Tu laisses donc des friches sur lesquelles je ne sais ni quoi construire, ni quoi cultiver... Non, je déconne, je sais très bien ce qu'il faut faire...

Vous pouvez réécouter sur ce lien à partir de 5'20".

Commenter cet article

BERTHENET 16/12/2013 11:01

Donnez la parole à bruno sur le stationnement et le "pouvoir" des maimaires à prendre des décisions responsables c'est cela qui m'a fait le plus rire........ Sinon le reste est à la hauteur du
personnage : plat, sans saveur, nul et paranoïaquement insipide.....

Articles récents

Hébergé par Overblog