Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #social

On est plus souvent au courant des retards des trains, des déboires d'horaires, qu'en est-il parfois de certaines facturations pratiquées à bord ? Ma petite aventures de la semaine dernière pour laquelle j'envoie cette bafouille au service clientèle de la SNCF.

 

à Service Relations Clientèle

SCNF

62973 ARRAS Cedex 09

 

Madame, Monsieur,

 

permettez-moi de vous solliciter l'exonaration de l'amende infligée lors d'un Paris-Cherbourg sur vos lignes.

 

Rappel des faits :

 

J'avais réservé en ligne un aller-retour Cherbourg-Paris en billets Prem's pour des obligations professionnelles et personnelles. Je vos remercie de cette possibilité qui permet de payer son aller-retour finalement moins cher qu'avec une carte fréquence. Je suis heureux de pouvoir bénéficier de ce genre de services. Au fil des années, je pense que la SNCF à largement fait évoluer l'approche du voyage en train. En cela, sans véhicule depuis plus de douze ans, j'en use et j'en abuse, pour moi toujours dans les règles depuis maintenant plus de vingt ans. Ma vie m'a conduit dans des lieux où la gare est parfois proche, parfois loin ; en cela et pour prendre le train à Cherbourg, j'use de l'auto-stop ou du covoiturage.

 

Ce jeudi 16 janvier 2014, j'avais un billet Prem's pour le train de 20h45 en gare de St Lazare et à destination de Cherbourg, payé en ligne 20 €.

 

Ayant réalisé ce que j'avais à faire sur Paris et ayant épuisé mon budget, j'ai choisi délibéremment de monter dans le train de 18h10. Sans à mon grand regret avoir demandé l'autorisation négociée auprès des contrôleurs à quai.

 

Je me suis installé dans un compartiment où les places n'étaient pas réservées. Le train est parti.

Après les messages d'accueil d'usage je suis allé à la rencontre des contrôleurs et du chef de bord pour leur faire part de ma situation.

 

Ceux-ci m'ont considéré d'emblée en fraude. Je suis retourné dans le compartiment où un ami de longue date croisé à la borne de compostage veillait sur les affaires personnelles.

 

Lors du contrôle, après le constat d'irrégularité la procédure normale s'est enclenchée. N'ayant pas les ressources pour payer à bord, une amende totale de 104,2€ m'est infligée.

 

J'informai le contrôleur alors mon désagrément et je lui fis part que j'userai des moyens permis pour ne pas payer cette amende qui est l'objet de ma requête.

 

Je ne sais pas si l'on peut faire plus cher en train, mais avec le billet payé en ligne et l'amende, ce trajet Paris-Cherbourg me coûterait 124,2 €. La société des records est en marche.

 

Or, non je ne souhaite pas payer. Vous pouvez sûrement calculer combien entre les cartes fréquences, les billets enregistrés avec tous ces moyens de fichages combien j'ai dépensé ces dernières années dans votre société pour argumenter la stupidité de cette attitude. Je pourrais y ajouter, des quantités de billets archivés dans des cartons depuis des années, je pourrais, mais je n'en ai pas le temps.

 

Je n'ai pris la place de personne, ça n'a pas dérégler les horaires du train, le train suivant a, je l'imagine fonctionné normalement, et je ne sais pas si le fait d'avoir voulu rentrer plus tôt sur Cherbourg, pour repartir le lendemain matin tôt en auto-stop vers mon domicile fait de moi un fraudeur, un hors-la-loi... Désolé, mais je ne le vois pas comme ça.

 

Pour souligner d'autres évolutions, il y a des porte-flingues sur les quais, des porte-flingues à bord, après la société des records, la société de la suspicion, et après une balle dans le genou aux fraudeurs ? Les psychoses contribuent au fait que les gens restent tous rivés dans vos trains à leurs écrans, on ne peut même pas boire un café dans le Cherbourg-Paris, et je suis de ceux qui s'en foutent d'arriver à l'heure ou non.

 

Des fois à la descente du train « on » nous remet de demande de remboursement auxquelles parfois il y a suite et parfois non... Et vous voudriez me faire payer un Paris-Cherbourg 104,2€ ? Sans déconner ?

 

En conclusion, je vous demande de bien vouloir faire « sauter cette prune ». Je vous en remercie par avance. Et je vous souhaite la meilleure année de transports en commun possible (et à moi aussi d'ailleurs).

 

Salut cordial et citoyen.

 

 

Commenter cet article

Benoit Christophe 23/01/2014 11:29

et oui, il y a des jours ou on regrette qu'ils ne soient pas en grève!

Articles récents

Hébergé par Overblog