Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #écologie

voici le courrier envoyé ce jour dans les collectivités respectives, il est peu probable que je m'use les nerfs au TA. ils ont déjà gagné. une couleuvre de plus...

 

Monsieur le Député maire de Cherbourg,

Monsieur le Président de la communauté de communes des Pieux,

 

Pour avoir eût à un moment l’intention de souligner au tribunal administratif de Caen comme un excès de pouvoir le rachat du Siou à Siouville Hague 50340, mis en vente par la municipalité de Cherbourg Octeville (dont aucune délibération n’a été votée), autant je peux l’éviter, autant il est important pour moi de vous préciser les dynamiques qui seraient les miennes.

 

Je ne peux me résoudre à ce qu’un lieu de loisir et d’éducation finisse en dortoir ou à un quelconque lieu d’hébergement pour les employés d’industriel locaux. Je pense que la vocation de ce lieu doit être maintenue pour la jeunesse, l’éducation et les loisirs.

 

C’est pourquoi je vous propose que l’idée d’en faire une auberge de jeunesse rurale avec une charte environnementale poussée cadre la gestion et l’animation future du site. Je propose que la ville de Cherbourg reste associée au projet compte tenu de l’expérience de son auberge de jeunesse et de l’historique de gestion du lieu.

 

Des synergies sont à imaginer pour développer un projet générateur d’activité, accueillant, novateur, pertinent pour lequel je vous joint un appel à projet de l’ADEME. Une telle réalisation ne peut se faire sans caution politique et je me débats depuis suffisamment longtemps pour apporter des éléments à ce débat.

 

Une auberge de jeunesse rurale, organisée autour d’une éco rénovation du site au travers de l’organisation de formations pour des besoins qu’il va falloir assumer et promouvoir compte tenu des futures réglementations thermiques.

 

Avec un arrêt de bus du conseil général à la porte, avec jeunesse et sport, avec l’ADEME, avec vous et avec les quelques acteurs connus et recensés autour de nos dynamiques associatives, je pense qu’il y a matière à ouvrir un débat posé et serein sur l’avenir de ce lieu.

 

Recevez l’expression de mes sentiments militants.

 

Franck leblond, Orléans le 20 novembre 2010.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog