Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #écologie

C'est donc ce soir que sera levé une partie du secret sur le développement de Sciotot. Que je voudrais être là-bas, mais bon, personne ne peut être partout et j'en reviens de ce bout du monde... Qu'est-ce qu'on va bien encore pouvoir y faire ? Sous l'angle de la sécurisation, ce bon et gros bizness, de belles photos sur l'aménagement seront projettées avec les explications, prétextes et excuses toutes aussi bonne les une que les autres, quoique...

Faire des parking aujourd'hui, c'est prévoir du confort pour ceux qui pourront se payer le litre de carburant à 2,5 euros dans 5 ans, et plus encore plus tard, voilà une réalité, qui est à rapprocher de celles de routes encore à construire. Je l'ai déjà dit et je m'en effraie encore plus aujourd'hui, mais le pays perd l'équivalent en surface cultivable d'un département tous les 7 ans. Je m'insurge contre le fait que les communes dites rurales ou batardise, rurbaine, soient les premières à accélérer ce processus... le parking aura beau être en herbe, l'effort en énergie à consentir pour y aller sera de plus en plus cher... Sauf à y aller à pied...

À ce rythme là, ce petit bout de littoral que tout le monde qualifie de merveilleux, sublime, paradisaique et j'en passe, à ce rythme là disais-je il y aura un ditributeur de billets avant que des balades pédagogiques sur le littoral soient organisées... À ce rythme là, on n'est pas près d'avoir un point épicerie bazard, ici malgré l'environnement de qualité, il faut la bagnole, pour tout, aucunes prestations de services en dehors de la bouffe, la picole, le sport... Ah si il y a une boite aux lettres, mais essayez de trouver un timbre et une carte postale sur place, essayez de trouver un livre pour lire en regardant la mer... Essayez de planter la tente pour une nuit, trouver un lit pour faire escale, essayez de vous y loger, d'acheter... Essayez... 

Et il faut se méfier aussi de l'immobilisme, si rien n'avait changé ses dernières années on en serions nous ? J'y ai passé de belles années, des très bonnes et des pires aussi... Je n'y revendique rien, j'ai suffisament laissé de traces là-bas, ça participe aussi à mon désespoir, je ne sais que traduire de cet état d'esprit que je lis au travers le prisme de mon passé... 

Et je me demanderai toujours si un jour une cohérence sur toute l'Anse de sciotot sera imaginée. De la dune saccagée au bulldozer, aux parking quand je vois la diversité de la côte, rochers, dunes, galets, herbage, la faune et la flore de ce littoral pourraient être mis en valeur dans "une maison de l'ANSE", un lieu pour découvrir ce bout de côte sous un autre angle que la construction, la restauration, la pétanque et le camping... Le chateau du Rozel pourrait il être ce lieu ?

Zone blanche ? et puis ce n'est un scoop pour personne, la téléphonie mobile sur Sciotot c'est le bordel, sauf à passer par les réseaux anglais et être surtaxé. Mais faut il se battre pour être innondé d'ondes ? Je n'en suis pas sûr. Au final, je ne sais pas ce qui se trame, les gens sont en ce moment en réunion (heure du rajout 18h20) et je serai bien curieux...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog