Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Fort des derniers éléments et malgré le vide dans lequel j'ai l'impression qu'ils évoluent sur le territoire du Nord-Cotentin, histoire de mettre les pieds dans le plat j'ai écrit au préfet de la Manche pour tenter d'être intégrés dans le programme de logement social sur Les Pieux.

Je ne sais pas quel sera l'étendue et l'impact de l'enquête publique sur la maîtrise des zones INB (installation nucléaire de base) lancée récemment... je ne sais rien non plus que ce que j'envoyais dans les mairies...

Je sais par ailleurs qu'un élan coopératif est sur une rampe de lancement sur la bassin d'emploi Cherbourgeois. Je n'ai pas le sentiment d'être à côté de la plaque, sauf à avoir celui d'écrire des lettres mortes dans les assemblée locales... Sûrement qu'ils ont bien d'autres chats à fouetter, mais sans anticipation, que le réveil et la sortie de notre bulle risque d'être difficile...

C'est donc en ces mots que j'ai écrit au Préfet... I'm waiting for an answer...

Monsieur le Préfet,

 

Un récent courriel du maire de la commune des Pieux (50340) m’apprend que la collectivité a fait une demande d’agrément pour un programme de logement social sur la commune. Si je demeure à Orléans, je reste président de l’association « autoktonomie » dont le siège social est sur Les Pieux. Dans nos champs d’actions, nous faisons la promotion de la construction de maisons en paille, la maîtrise de la consommation de l’énergie et les énergies renouvelables. Outre les aspects écologiques et économiques de ce mode de construction, nous avons bénéficié d’un soutien financier du Conseil régional pour effectuer une simulation thermodynamique du projet de bâtiment que nous aimerions construire. Celui-ci pourrait être le siège social de notre association en devenant une vitrine de solutions écologiques pour l’habitat.

 

Cette simulation nous permet de dire que si nous sommes attachés à réaliser notre projet dans les règles de l’art, la consommation de celui-ci serait de 5 kWh par mètre carré par an. Soit un niveau de performance dix fois meilleur que le prévoit la prochaine réglementation thermique du bâtiment, la RT 2012.

 

Fort de cela, nous souhaitons apporter dans le montage du projet de programme de logement social, la possibilité de construire une partie de ces maisons en paille, avec soit des maisons individuelles, soit des habitats groupés.

 

C’est donc dans ce cadre que nous venons vous demander de nous intégrer dans cette démarche pour être une valeur ajoutée dans un projet de construction où les futurs locataires pourraient être associés. Monsieur le Maire affirme qu’il y a 250 demandes de logement social sur la commune, ma question est alors : comment pourrions-nous être mis en lien avec les bailleurs sociaux, les collectivités, les demandeurs, pour tenter également de définir les contours d’un programme d’habitats groupés ?

 

En complément des chiffres sur la performance énergétique, nous savons qu’un autoconstructeur peut construire sa maison avec un budget d’environ 500 euros du mètre carré avec la technique que nous développons.

 

Par ailleurs, les règles professionnelles de la construction en paille entreront en vigueur le 1er janvier 2012, elles apporteront des garanties au même titre que tous les tests réalisés jusqu’à maintenant. Ma récente expérience professionnelle de coordinateur de formation me permet de vous dire également que ce genre de chantiers peut servir de support pour des formations (courtes ou longues) à destinations des publics demandeurs d’emplois, des professionnels du bâtiment et des autoconstructeurs. Un réseau de formateurs expérimentés existent au sein des structures et peuvent répondre à une demande d’encadrement.

 

Enfin, si une association n’a pas vocation à faire et vendre des maisons, nous avons écrit dans la création de notre association le souhait d’évoluer vers un statut coopératif afin de répondre à d’éventuelles demandes et de disposer d’un outil adapté pour répondre à l’intérêt collectif de construire autrement.

 

Pardonnez-nous donc d’interférer dans ces démarches mais nous pensons pouvoir apporter une forte valeur ajoutée en réalisant une partie de ce projet.

 

Dans l’attente de votre réaction, recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

 

Fait à Orléans, le 28 septembre 2011


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog