Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Ça a beau être la trêve des confiseurs, période où toutes les hypocrisies sont permises, vous savez celles du genre où on vous parle d'économie et d'écologie mais où ça ne va géner personnes de faire des dizaines d'aller retours dans les multiples boutiques décorées comme il se doit pour accueillir vos euros, même le dimanche et très tard. Déjà le reste de l'année tout le monde galope, mais je pense que ce n'est jamais aussi pire qu'à cette période de l'année. Bref, je n'ai pas envie de parler de noel, je verrai les gens que j'aime, je verrai les yeux éblouis des enfants impatients de déballer les graal du bon travail, de la sagesse, de l'insouciance de l'enfance... Et blablabla, et blablabla...

Non, je suis suspicieux sur une partie administrative de la vie locale au milieu de cette trêve. Et quoi ? Et bien, jeudi dernier 20/12 s'est tenu le conseil municipal de la ville des pieux. J'y étais. Seul public de la soirée avec comme il se doit les correspondants de la presse locale. (au passage et sans la présence de l'un d'entre eux, je serai peut être encore coincé sur le bord de la route à faire du stop, merci !). En quoi suis-je suspicieux ? S'il sera sûrement dur de juger sur pièce, peu probable que le compte rendu du conseil municipal soit validé et publié avant la fin de l'année, j'ai un propos global d'observation à fournir sur des délibérations prises et des mots entendus lors du conseil.

Tout d'abord dans un premier temps la révision du POS et sa transformation en PLU est maintenant cadrée. Un travail de deux ans avec au beau milieu les élections municipales. Si (comme d'habitude) peu d'échanges et de débats ont eu lieu publiquement, sur ce qui apparait comme le "projet politique de la ville" (dixit le maire), je me réjouis de quelques petite choses que je pressentais. En effet, le nouveau PLU sera sûrement à terme plus écologique et plus économe. J'ai entendu et j'attends de le voir écrit que des espaces d'expérimentations seront prévus dans l'aménagement foncier. Ça laisse rêveur, reste à savoir si les expérimentations retenues ne seront pas des cultures OGM, ou une usine automobile, ou je ne sais quelle tartufferie politique. Mais je prends, et je disais il y a peu que la révison de POs alller engager un travail fin sur l'urbanisme et je vais m'y coller. Le conseil commencait bien ! Les grenelles de l'environnement et des cas de jurisprudences seront pris en compte dans l'élaboration du Plan d'action développement durable (PADD). Bref des perspectives afin de pouvoir agir concrètement dans les textes locaux pour une construction écologique nouvelles, performantes, sociales à visage humain.

Je rêve !

Après ça se gâte. Et pourquoi ? Alors que l'on ferait un pas en avant vers des propositions écologiques et économiques, le reste des sujets sur la construction me laisse perplexe. Je ne sais pas si j'ai bien compris mais il va y avoir avant la fin de l'année quelques demandes de permis de construire pour des projets dit structurants. Dit comme, on pourrait penser que c'est bien, des choses avancent. Sauf à penser que faire les demandes avant la fin de l'année permet de s'affranchir de l'application de la règlementation thermique 2012, plus contraignante en termes de performances termiques et d'utilisation de matériaux sains.  Au global, on formule de belle paroles sur l'écologie et dans les faits on pratique le contraire. Manière de faire des économies substantielles dans le montage des projets, manière d'exprimer une façon de continuer de se foutre des solutions écologistes. Pour avoir vu la maire brandir les dessins des futurs logements sociaux, j'ai eu l'impression de voir les même habitats réalisés il y a plus de trente ans. Non rien ne change. Je n'ai pas entendu que ces logements seront basse consommation, et pour cause, relire ce qui précède !!! Un cruel manque d'ambition, d'imagination. Une entourloupe ? 

Vous me direz ce n'est peut être qu'une coïncidence. Mais je trouve bien dommage qu'un pôle enfance ne soit pas construit aujourd'hui selon des principes forts d'écologie, ça aurait un sens pédagogique certain au delà de l'aspect exemplaire des projets que la collectivité devrait mener, car nous mettrions dans l'esprit et l'environnement de nos têtes blondes un dose d'avenir. Ou quand on n'a que de l'archaïsme à proposer. 

Pour le reste sachez que quelques délibérations ont été prises agissant directement sur le quotidien des usager de l'espace communal... Modification des grilles tarifaires de certaines structures, que l'église va encore nous coûter cher (il faudrait voir à faire payer l'entrée pour amortir tout ça !), et qu'on arrive à loger les gens dans l'urgence (justifier quand même d'un grand malheur !).

Quant à la patate chaude de l'esapce kulturel®, c'est bien la première fois en 12 ans que je vois autant d'agitation dans le conseil. Il semblerait qu'il y ait quelques soucis, qui posent de réelles questions de fond (fonds) sur la définition des notions de projets communaux, mais dont ce que j'ai vu et entendu argumente un peu plus tout ce que j'ai pu déjà en dire. 

La façon de faire, la manière de dire et le comportement sont déjà l'expression d'une culture. Et là....

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog