Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Le premier était sorti à l'automne, le second au printemps (je sais on ne l'a pas vu) et le troisième ? Pour Noel ? Avant les élections municipales c'est sûr... En quelques mots:

Au moment où l'on commence à parler des élections municipales localement « La philosophie ou les armes » arrive dans le paysage livresque pour tenter d'ouvrir des débats. Beaucoup le savent, je ne me suis jamais caché de l'intérêt que je porte à l'idée, la volonté, l'envie de participer à la gestion municipale (ou politique) de la commune des Pieux. Les plus anciens savent, les nouveaux peuvent toujours découvrir mes déboires, mes réussites, mes propositions dans les deux ouvrages rédigés avec la complicité de « des mots passants ». Si je ne suis peut-être que candidat à l'être pour le moment, j'aspire à porter quelques réflexions sur la place publique, l'écriture et la publication d'ouvrages entre dans ce cadre. Pour ceux qui se demandent si je gagne ma vie avec ça, et bien non ! Mais cela permet de faire vivoter l'association autoktonomie qui tente d'œuvrer localement pour la construction de maisons en paille, plus généralement œuvrer dans les domaines de l'écoconstruction et l'écorénovation et les champs d'actions prévus par les statuts de l'association. Cela permet aussi petit à petit de valider de menus projets pour étayer des projets plus vastes. L'étendue de mes projets s'étale donc dans ces livres, et plutôt que des préjugés trois à quatre heures de lecture n'ont jamais nuit. Pour l'été et lézarder au soleil, pour mûrir les réflexions qui vont conditionner nos prochaines années de vie locale, je vous invite donc à lire « la philosophie ou les armes » afin de fédérer d'éventuelles forces vives pour porter collectivement ces projets. L'écologie et l'économie sociale et solidaire n'étant pas l'obédience dominante localement, le chemin âpre et difficile parcouru permet néanmoins de souligner quelques prises de consciences. Si personne n'a encore localement aidé ou accompagné les logiques exprimées, hormis l'ADEME et le Conseil Régional de Basse-Normandie dans le cadre d'une étude thermodynamique pour la réalisation d'un bâtiment démonstrateur, il apparaît évident aujourd'hui que rien ne changera pour notre collectif à court terme. Alors que fait-on ? Mes prises de positions sont toujours publiques, elles sont publiées de manière aléatoire sur mon blog et si je ne dis rien sur certains sujets, je n'en pense pas moins. J'ai du aussi apprendre à censurer mon expression parfois vitriolée. Autant dire que cela pourrait être bien pire. C'est toute l'infime parcelle qui existe entre le « normal » et « le pathologique » et loin de vouloir écrire une thèse du même nom, j'ai à faire valoir des projets pour lesquels je ne serai rien sans le soutien de la force publique. Laquelle ? à quel niveau ? Toutes vous diront que si aucun soutien local, au sens communal ou communautaire du terme, n'existe pas vous ne pouvez rien espérer sauf à gagner au loto.

C'est donc sans tabou que j'aborde des sujets qui me sont chers dans « la philosophie ou les armes ». Ce que je suis, en toute transparence et « la raison des cloches... » donnait déjà à comprendre, sur ce je pense, sur ce que j'aimerai faire pour franchir des étapes humaines, sociales, professionnelles, associatives, coopératives pour espérer un jour poser le postulat d'une forme de guérison. Un long et tortueux chemin de torturé pour, non pas avancer seul en dépit des autres, mais pour emmener chacun dans un autrement beaucoup plus vivable.  

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog